BILAN MORAL 2013

 

 

Le 5 février 2009, l’association « Sourires des Anges »,  voyait le jour.

 

Notre première tâche importante a été de créer un mémorial aux châteaux des Allinges. Les communautés et les dons privés ont permis à l’élaboration de ce projet.

 

Notre deuxième but essentiel a été de mettre en route, et de soutenir financièrement la formation de cours de Préventions Secours civiques niveau 1 (appelé  PSC 1) pour tous les élèves de 3ème année du collège Théodore-Monod à Margencel en étroite collaboration avec les pompiers de Thonon.

Depuis 2011, nous avons réussi à rallier le collège de Jean-Jacques Rousseau de Thonon à notre cause. Cet établissement comporte le double d’élèves que Margencel. Nous précisons que les moniteurs pompiers participent à ces formations sur leurs jours de congé et sont de plus en plus sollicités.

 

Notre 3ème priorité fut l’organisation de la « Faîtes du Sport ». Nous essayons de faire passer des messages de prévention et des découvertes sportives en collaboration avec des clubs locaux et quelques fidèles partenaires. Un grand merci à tous ces bénévoles pour leur soutien qui nous ont permis de rentrer dans nos frais.

SDA a su évolué en étant présent à la foire de Sciez, ou en organisant le concert de Jean- Michel Mattei. Les contraintes administratives sont exigeantes et les demandes de subvention sont difficiles à élaborer.

 

Notre 4ème devoir a été la préparation du procès. Nous avons essayé de défendre les intérêts collectifs de toutes les victimes. Merci à l’ancien CPE de Margencel pour ses nombreux contacts téléphoniques avec Maître Dreyfus et ses déplacements à Grenoble et à Paris pour nous représenter. SDA a eu, grâce à son site internet réactualisé, une écoute attentive de la part des autorités. Cette vitrine a joué un rôle important sur la crédibilité de notre association. Le travail collectif des différents avocats des parties civiles a été couronné de succès puisque    SNCF et RFF ont été reconnus coupable : « d’homicide involontaire ».

Maintenant apaiser du jugement, nous pouvons tourner une nouvelle page de notre histoire.

 

Notre 5éme volonté : faire en sorte qu'un tel accident ne se reproduise plus. Nous voulons mettre en place aujourd'hui une commission de sécurité des passages à niveaux  sur les deux Savoies pour commencer, et  impliquer la SNCF à réagir sur sa négligence en termes de sécurité, car aucune amélioration n'a été constatée depuis des années dans ce domaine.  Seul le TGV s'est modernisé avec aucun passage à niveau à franchir. Un train ne peut pas anticiper un freinage d'urgence  car aujourd'hui un conducteur  n'a « que sa vue »  pour apprécier un danger.

 

En Israël, un système de télésurveillance est en place dans chaque train depuis plusieurs années.

 

TOUS ENSEMBLE,  NOUS SOMMES PLUS FORTS

ET

NOUS POURRONS FAIRE BOUGER LES CHOSES.

 

Le président

 

Date de dernière mise à jour : 30/01/2014